Notre projet pour notre région

Vous qui êtes parent, agriculteur, artiste, entrepreneur, lycéen, sans emploi, sportif, ouvrier, médecin, étudiant, élu, retraité,… nous continuerons à nous placer à l’écoute de vos besoins pour imaginer des solutions innovantes, solidaires, écologiques et sûres. Nous croyons sincèrement en la capacité de la Région à changer le quotidien, à agréger les énergies pour nous rendre plus forts, individuellement et collectivement. C’est tout le sens de notre engagement.

Image
Fillette heureuse dans la nature

Garantir à chacun le droit de vivre en sécurité

Dans bien des domaines, la crise a mis en évidence une attente croissante de sécurité à laquelle nous entendons apporter des réponses fortes.

Nous voulons prendre toute notre part à la réaffirmation de l’autorité républicaine et contribuer à la sécurité de tous

  • Nous soutiendrons les communes désireuses d’investir dans leur police municipale et appuierons à hauteur de 50% celles qui souhaitent s’équiper de caméras de vidéo-protection. Grâce au réseau régional de fibre optique, des centres de supervision seront créés pour exploiter les images en lien avec les forces de l’ordre. L’installation de caméras se poursuivra dans nos lycées et nos gares ;
  • Nous ferons des violences faites aux femmes une grande cause régionale et financerons des espaces d’accueil d’urgence en proximité pour celles qui quittent leur domicile ;
  • Nous préviendrons le harcèlement scolaire par un effort de formation supplémentaire associant notamment les acteurs du transport.

Nous renforcerons notre sécurité alimentaire en privilégiant les produits locaux de qualité dans nos services de restauration collective et nos points de vente. L’agriculture régionale en sortira renforcée

  • Nous nous engageons à ce que les services de restauration collective des lycées proposent 2/3 de produits régionaux dont 1/3 de produits biologiques à l’horizon 2025 ;
  • Nous créerons un label qualité « Proxim’Est » certifiant une alimentation saine produite en Grand Est associée à un prix garanti ;
  • Nous soutiendrons la présence de produits locaux dans l’ensemble des points de vente alimentaire de la Région.

Parce que notre environnement est menacé, sa protection passe par des initiatives fortes et des innovations concrètes

  • Nous soutiendrons le développement en région des substituts aux plastiques primaires dans l’emballage, le textile, l’agroalimentaire et les produits du quotidien dans la prochaine décennie pour supprimer les plastiques qui menacent notre écosystème ;
  • Nous favorisons une agriculture bas carbone et nous engagerons pour que l’ensemble des vignobles du Grand Est soit 100% sans herbicides ;
  • Nous continuerons à aider les jeunes agriculteurs s’installant dans nos territoires et les engagerons à investir dans la ferme du futur ;
  • Nous installerons 1,5 million de m2 de panneaux photovoltaïques sur les bâtiments de la Région, en premier lieu les lycées, pour les rendre autonomes et réduire massivement la consommation d’énergie fossile ;
  • Nous constituerons un groupe régional d’experts sur le climat (sur le modèle du GIEC) afin de veiller au respect des engagements pris en matière d’environnement ;
  • Nous planterons 1 million d’arbres et 1 000 km de haies pour protéger la biodiversité et faire de la région un véritable poumon vert. Une Fondation régionale sera créée pour soutenir la préservation de notre patrimoine, notamment naturel.
Image
Joggers

Placer l’humain au cœur de notre projet de société

La crise sanitaire replace la protection de la vie humaine, le bien-être personnel et l’accomplissement de soi au centre de nos exigences.

Face à une approche trop comptable de la santé, nous voulons renforcer sa qualité ainsi que l’offre de soins

  • Nous formerons chaque année, en proximité, 2 000 infirmiers, 2 000 aides-soignants et 2 000 auxiliaires de vie supplémentaires pour la région ;
  • Nous garantirons le déploiement de 100 lieux de télémédecine supplémentaires en trois ans ;
  • Nous mobiliserons plus de 55 millions d’euros à l’investissement dans les groupements hospitaliers de territoire pour permettre de faire face à de nouveaux risques pour notre santé ;
  • Nous rendrons possible le « bien vieillir à domicile » en participant au financement des travaux d’isolation et d’adaptation des logements et formerons nos futurs infirmiers et aides-soignants à identifier les besoins.

Parce que le sport contribue au bien-être de chacun

  • Nous prendrons en charge 50% du prix des licences sportives dans le cadre d’une prescription médicale ;
  • Nous valoriserons, par un certificat régional de pratique sportive, les lycéens et les étudiants qui s’investissent dans la vie des clubs ;
  • Nous permettrons à chaque habitant du Grand Est de trouver à moins de trente minutes de chez lui un équipement sportif accessible.

Pour permettre au secteur culturel, durement frappé par la fermeture des lieux dédiés, de retrouver toute sa place.

  • Nous accroîtrons de 20% l’effort d’investissement alloué à la Culture au cours des trois prochaines années pour favoriser la création d’oeuvres, leur diffusion et la valorisation du patrimoine ;
  • Nous mettrons en place une plate-forme de coaching culturel gratuite pour avoir accès à l’éducation artistique et culturelle ;
  • Nous créerons une cinémathèque du Grand Est, centre ressource pour les citoyens et soutien à la filière audiovisuelle.

Parce que la mobilité n’est pas un luxe mais une nécessité pour mener à bien ses projets personnels ou professionnels

  • Nous ferons circuler 50% de trains supplémentaires sur le réseau régional. Grâce à l’augmentation de la fréquentation, nous offrirons des tarifs plus clairs et plus compétitifs ;
  • Nos gares deviendront des lieux de vie où se trouveront des espaces de travail, des commerces ou des points santé en particulier dans nos villes moyennes ;
  • Nous installerons une station d’autopartage par gare TER de manière à assurer l’intermodalité entre le train et la voiture ;
  • Nous déploierons un grand réseau de voies et d’autoroutes sécurisées maillant l’ensemble du territoire dans le cadre d’un grand plan régional en faveur du vélo.
Image
Jeune au travail, formation

Redonner toute sa valeur au travail

La reconnaissance du travail et du mérite est non seulement un facteur de motivation personnelle, mais aussi un principe essentiel auquel nous voulons rappeler notre attachement.

Rendre la formation accessible à chacun

  • Nous créerons un « Pass-mobilités/formation » pour 10 000 jeunes entrant en formation chaque année. D’une valeur de 1 000 €, il leur permettra, au choix, de passer le permis de conduire, de financer une voiture ou de combiner un abonnement TER et l’acquisition d’un vélo ;
  • Nous abonderons les comptes personnels de formation des jeunes en échec scolaire afin de leur permettre d’intégrer un cursus dans les secteurs porteurs, notamment la transition énergétique ;
  • Nous lancerons un grand plan de création de 2 000 logements écoresponsables à loyer modéré dévolus aux étudiants et aux jeunes en formation et en cours d’insertion dans le monde du travail.

Encourager l’insertion et la reconversion professionnelles

  • Nous soutiendrons financièrement l’adaptation des postes de travail en entreprise pour les personnes handicapées ;
  • Nous financerons la formation d’un jeune embauché en remplacement d’un retraité dans le cadre d’un dispositif de parrainage intergénérationnel ;
  • Nous proposerons à l’État la création d’un service public régional de l’orientation, de la formation et l’emploi, pour accroître l’efficacité du placement en entreprise ;
  • Nous soutiendrons l’accès des femmes aux filières professionnelles dans lesquelles elles sont insuffisamment présentes.

Créer les conditions d’une relocalisation économique pour sécuriser la production et recréer de l’emploi dans notre Région

  • Nous apporterons le soutien nécessaire à la relocalisation de 500 entreprises d’ici à la fin du prochain mandat et permettrons le développement de nouvelles filières industrielles sur le territoire, autour des batteries et de leur recyclage, par exemple ;
  • Nous poursuivrons notre appui à l’artisanat et au commerce de proximité ;
  • Nous doublerons le nombre de start-up présentes en région d’ici six ans et les accompagnerons via des incubateurs cofinancés par la collectivité ;
  • Nous ferons de notre situation géographique, plus encore qu’elle ne l’est aujourd’hui, un atout pour notre économie en intensifiant nos échanges avec nos voisins et en favorisant le travail frontalier ;
  • Nous encouragerons le financement des projets d’intérêt économique par l’épargne locale en émettant des obligations régionales rémunérées, a minima, au prix de marché.

Raviver le lien social, nous ouvrir davantage aux autres

  • Nous créerons des espaces de travail partagés sur tout le territoire où seront disponibles toutes les commodités nécessaires telles que des imprimantes wifi, une connexion très haut débit, etc. ;
  • Nous multiplierons par deux le nombre de bénéficiaires du programme Erasmus. 20 000 jeunes supplémentaires accéderont ainsi à des études dans un pays étranger ;
  • Nous lancerons l’initiative « vacances pour tous » permettant aux enfants, quels que soient les moyens de leurs parents, de voyager en Grand Est et de découvrir la beauté et la diversité de notre région ;
  • Nous donnerons aux acteurs du tourisme les moyens nécessaires pour relancer leur activité durement éprouvée par la crise. La richesse de notre patrimoine, culturel, culinaire et naturel de même que nos équipements et notre situation géographique doivent leur profiter.

Et dans votre département ?

Nos actions prennent racine au plus près de chez vous, se nourrissent de vos besoins et répondent à vos enjeux. Découvrez la liste et le bilan dans votre département et le  27 juin, additionnons nos énergies.